Actualités Journée mondiale de prévention du suicide 2019

Publiée le 10 septembre 2019

Chaque jour au Québec, 3 personnes s’enlèvent la vie. En cette Journée mondiale de la prévention du suicide, il est important de rappeler que des ressources sont disponibles pour soutenir les personnes au prise avec des problèmes de santé psychologique, mais il faut aussi rappeler au gouvernement du Québec qu’il doit rapidement mettre place des solutions globales pour mieux outiller les intervenants. 


Pour terminer, la FPMQ tient à rappeler aux policiers et policières après des interventions difficiles, ils et elles peuvent obtenir du soutien la maison de thérapie La Vigile, un organisme à but non lucratif qui offre une aide psychologique aux intervenants d’urgences qui en ont besoin. Le numéro de téléphone pour les joindre est le 1 888 315-0007.


À propos de la Maison La Vigile
La maison La Vigile est un organisme sans but lucratif créé en 2003 visant à aider ceux et celles qui portent ou portaient l’uniforme, incluant bien évidemment les policiers et policières, ainsi que leurs familles. La Vigile accompagne les personnes aux prises avec différentes problématiques pour qu’ils retrouvent de saines habitudes de vie et une gestion adéquate de leurs émotions.


Quels sont les services offerts ?
La maison La Vigile propose trois types de services :

  • Une ligne d’écoute 24 h/24 h. La personne sera écoutée et référée vers un organisme adéquat si ce n’est pas possible de l’accompagner. Le numéro est le 1 888 315-0007 ;
  • Un service de référencement des professionnels de la santé adapté à ceux qui portent l’uniforme. Ce qui caractérise le service de référencement, c’est que tous les professionnels avec qui La Vigile travaille ont une expertise avec les milieux d’urgences. Ils connaissent donc bien les problématiques vécues par les personnes portant l’uniforme, comme le stress post-traumatique. Ce service est offert également aux familles des employés ;
  • « Le Répit », un service à l’interne. La Vigile reçoit les gens durant 30 jours pour un premier séjour, peu importe la problématique. Si par la suite, la personne sent qu’elle a des risques de rechutes, elle peut revenir pour d’autres séjours moins longs, entre 10 et 20 jours. 

Actualités

30 septembre- Journée nationale de la reconnaissance et de la vérité

29 septembre 2021

Ce 30 septembre marque la toute première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation.

Cette journée est l’occasion de rendre hommage aux enfants disparus et aux survivants des pensionnats, leurs familles et leurs communautés. La commémoration publique de l’histoire tragique et douloureuse des pensionnats et de leurs séquelles durables est un élément essentiel du processus de réconciliation.

Prenons le temps de se souvenir, ensemble.

#JNRV #onporteleorange

Lire la suite

Bonne rentrée!

1 septembre 2021

Bonne rentrée 2021 aux petits comme aux grands, le tout, en toute sécurité!

Lire la suite

La FPMQ et la FPPM demandent à être reconnues comme parties intéressées dans le cadre des procédures judiciaires présentement en cours entre la Ville de Québec et la FPPVQ

19 juillet 2021

Québec, le 19 juillet 2021- C’est dans le cadre des procédures entreprises par la Ville de Québec le 4 juin dernier, lesquelles visent à obtenir une injonction interlocutoire et permanente contre la Fraternité des Policiers et Policières de la Ville de Québec ainsi que sa présidente, et dont le but ultime est de venir retirer tout moyen de dénoncer les situations problématiques, que plusieurs associations syndicales sont venues témoigner leur appui dans ce dossier, notamment la Fédération des Policiers Municipaux du Québec  (FPMQ) ainsi que la Fraternité des Policiers et Policières de Montréal (FPPM).

Lire la suite