Actualités Diminution de la criminalité

Publiée le 31 mars 2015

Le ministère de la Sécurité publique dévoilait, ce mois-ci, un rapport présentant l’évolution de la criminalité au Québec au cours des dernières années. Assurément, nous pouvons accueillir favorablement les conclusions du rapport qui démontrent une baisse de la criminalité sur l’ensemble du territoire.

Cependant, l’ensemble du portrait n’est pas rose pour autant. En effet, bien que la criminalité au sens large ait diminué à un seuil record en 2013, on observe une explosion des crimes commis sur Internet dans les dernières années. À ce titre, on observe une hausse de 52% de ce type de crimes par rapport à ce qu’on observait en 2012.

Cette donnée s’explique de plusieurs façons. Toutefois, l’anonymat que peut offrir Internet comme outil de communication est assurément à la source de ces ennuis dans bien des cas. Souvent, derrière son clavier, un individu malveillant peut trouver plus facile de proférer des insultes, de faire des menaces ou d’intimider d’autres personnes. N’ayant pas de contact direct avec ses victimes, les échanges peuvent souvent tourner en séance de défoulement sans considération pour l’autre.

Un autre élément qui assombrit le portrait est la hausse des délits d’ordre sexuel et des infractions faites aux dépens des personnes âgées. On remarque une hausse de 4% par rapport à 2012.

 


 

Malgré tout, au cours de la dernière décennie, cet exercice nous démontre qu’il y a eu une nette diminution de la criminalité au Québec. Un tel exercice a une portée intéressante. Dans une optique d’amélioration continue de nos interventions, nous pouvons voir quelles approches d’intervention policière s’avèrent les plus efficaces et quels sont les chantiers sur lesquels nous devrons nous concentrer dans les prochaines années.

Pour tous les détails, nous vous invitons à consulter le document « Criminalité au Québec : Principales tendances 2013 » du ministère de la Sécurité. Vous pouvez avoir accès au document en cliquant sur le lien suivant :

http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/police/statistiques/criminalite/2013/criminalite_2013.pdf

Actualités

Lettre ouverte du président de la FPMQ dans le cadre de la semaine nationale de la santé mentale

6 mai 2021

Cette semaine est non seulement la semaine nationale de la santé mentale, mais aussi la semaine nord-américaine de la santé et de la sécurité au travail. C’est dans ce contexte que comme président de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ), je prends la parole sur l’importance, pour le gouvernement actuel, de venir rapidement et concrètement poser des actions afin de prioriser la santé mentale de nos policiers et policières, de surcroît en ces temps plus difficiles où les tâches de nos membres ne cessent d’être accrues pour la sécurité et le bien-être de tous et toutes.

Lire la suite

À QUAND UNE ACTION CONCRÈTE DE RECONNAISSANCE DU TRAVAIL DES POLICIERS ET POLICIÈRES DE LA PART DU GOUVERNEMENT DANS LE PROJET DE LOI 59?

15 avril 2021

Montréal, 15 avril 2021 – La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) ainsi que la Fraternité des policiers et policières de Montréal (FPPM) demandaient formellement au gouvernement, le 1er avril dernier, de prendre en considération les amendements proposés par ces derniers dans le cadre des travaux de révision du PL59 visant à moderniser le régime de santé et de sécurité du travail.

Lire la suite

La FPMQ et la FPMTT poursuivent les démarches judiciaires dans le dossier de l’abolition du corps policier municipal de Mont-Tremblant

8 avril 2021

MONT-TREMBLANT, QC, le 8 avril 2021- La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ), la Fraternité des policiers de la ville de Mont-Tremblant (FPMTT) ainsi que des résidentes et résidents de Mont-Tremblant ont pris acte de la décision rendue relativement à l’ordonnance de sauvegarde qui avait été déposée dans le cadre d’une procédure au fond visant à faire déclarer nulle et inapplicable la décision de la ministre de la Sécurité publique d’autoriser l’abolition du corps policier municipal de Mont-Tremblant.

 

Lire la suite