Carnet du policier

Les policiers et policières des associations de la FPMQ reçoivent, lors des assemblées générales annuelles et des congrès de la Fédération, un calepin appelé le Carnet du policier. Il contient, entre autres, une liste de numéros de téléphone importants à connaître dans le cadre de leur fonction.

La Fédération a confié la vente de la publicité du carnet à un groupe de vendeurs de l'entreprise Efficom Inc. qui contactent les gens par téléphone mais qui ne font aucune perception d'argent en personne aux places d'affaires des commerçants. Le paiement se fait uniquement par chèque et il doit être envoyé par la poste. Cette façon de procéder a pour but d'écarter les fraudeurs.

Si vous avez besoin de renseignements supplémentaires, communiquez avec nous.

M. André Labonté
Directeur des ventes chez Efficom Inc.,
514 908-2626, poste 8144 ou 1 800 277-4408, poste 8144
andre.labonte@efficom.ca

Actualités

Transfert de la desserte policière : Les policiers de Mont-Tremblant poursuivent la Ville de Mont-Tremblant

7 janvier 2020

En réponse à la décision de la Ville de Mont-Tremblant de transférer sa desserte policière à la Sûreté du Québec afin d’écraser un conflit de travail avec ses policiers, la Fraternité des policiers de la Ville de Mont-Tremblant (FPMQ) se voit obligée de se tourner vers les tribunaux. La Fraternité a déposé deux recours au Tribunal administratif du travail (TAT) contre la Ville de Mont-Tremblant.

Lire la suite

Les élus de Mont-Tremblant ont perdus la confiance de leur population !

12 décembre 2019

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) est extrêmement déçue que les élus de Mont-Tremblant aient décidé d’aller de l’avant avec le transfert de leur desserte policière à la Sûreté du Québec. En prenant cette décision, le maire, Luc Brisebois, les conseillères, Mélanie Matte, Sylvie Vaillancourt et Roxanne Lacasse, les conseillers, Pierre Labonté, Joël Charbonneau, Danny Stewart, François Marcoux et Pascal de Bellefeuille, ainsi que les élus de Lac-Tremblant-Nord ont perdu toute leur légitimité de siéger à l’Hôtel-de-Ville au nom de leur population.

Lire la suite

Nous avons confiance que les élus de Mont-Tremblant se rangeront derrière leur population !

9 décembre 2019

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) attend avec impatience la décision des élus de Mont-Tremblant quant au projet de destruction de son service de police communautaire, et est convaincue que ceux-ci prendront la bonne décision. À travers la province, les villes se mobilisent derrière leurs polices municipales de qualité, en demandant l’octroi d’un financement équitable des services de police. À Mont-Tremblant c’est la population qui s’est portée à la défense de sa police en se prononçant en faveur du maintien de sa police municipale de proximité. Il ne reste plus qu’aux élus de Mont-Tremblant de choisir de quel côté ils souhaitent se ranger.

Lire la suite