Actualités Les policiers municipaux applaudissent le dépôt d’un projet de loi anti-quotas

Publiée le 12 février 2015

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

 

Les policiers municipaux applaudissent le dépôt

d’un projet de loi anti-quotas

Montréal, le jeudi 12 février 2015 – La Fraternité des policiers et policières de Montréal ainsi que la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec applaudissent  le dépôt, par la Coalition Avenir Québec, d’un projet de loi visant à bannir les quotas de contravention.

« Il serait grandement souhaitable que le gouvernement donne suite à cette excellente initiative » a déclaré André Potvin, vice-président de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec. « La population est clairement en faveur d’une loi qui assurerait la sécurité routière et non la taxation indirecte des automobilistes» a ajouté Yves Francoeur, président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal. Les deux leaders syndicaux soulignent également que faire passer la sécurité publique avant les revenus en matière de contraventions relève simplement du gros bon sens.

Rappelons que les policiers municipaux du Québec demandent depuis un certain temps déjà que la Loi sur la police interdise l’imposition de quotas ainsi que l’évaluation des policiers sur la base du nombre de constats d’infraction émis. « Nos policiers veulent intervenir en matière de sécurité publique, pas collecter des taxes » a réitéré Yves Francoeur. « C’est le temps de régler la question en mettant les citoyens à l’abri des abus de plusieurs municipalités qui détournent l’objectif des constats d’infraction » conclut André Potvin.

-30-

Actualités

La FPMQ présente 6 préoccupations concernant sur l’encadrement du cannabis

8 septembre 2017

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) réclame des investissements majeurs afin de former plus de policiers à titre d’agents évaluateurs experts et expertes en reconnaissance de drogues et émet plusieurs préoccupations face la légalisation du cannabis.

Lire la suite

La FPMQ sonne l’alarme : moins de 1% des policiers formés

6 septembre 2017

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) dénonce que seulement 80 policiers au Québec soient formés pour la détection du cannabis au volant, soit moins de 1%. En comparaison, il y a au moins 10 fois plus d’agents évaluateurs pour l’alcool au volant. 

Lire la suite

La FPMQ souhaite le retrait du projet de loi et propose au ministre de revoir ses priorités

6 septembre 2017

La FPMQ demande au ministre de la Sécurité publique de retirer son projet de loi 133 sur le port de l’uniforme. Elle invite plutôt le ministre à entamer une véritable réflexion sur les enjeux de sécurité publique qui affectent réellement les citoyens.

Lire la suite