Actualités Les policiers de Châteauguay proposent une solution pour assurer la pérennité de leur régime de retraite et mettre fin à la poursuite judiciaire

Publiée le 29 mai 2015

Loi 15 sur les régimes de retraite

Les policiers de Châteauguay proposent une solution pour assurer la pérennité de leur régime de retraite et mettre fin  à la poursuite judiciaire

CHÂTEAUGUAY, le 29 mai 2015 – La Fraternité des policiers de Châteauguay (FPC) propose de prendre en charge la gestion complète de son régime de retraite. Si la Ville de Châteauguay accepte cette demande, la Fraternité assumera dans le futur la totalité des risques sous-jacents à son régime de retraite et laissera tomber les poursuites judiciaires contre la municipalité.

« Aujourd’hui, nous tendons la main à la Ville de Châteauguay. Notre proposition s’inscrit dans le respect de la capacité de payer des contribuables et des objectifs recherchés par la municipalité, c’est-à-dire d’avoir des coûts relatifs au régime qui sont fixes, stables et prévisibles. De plus, des dépenses importantes en temps, énergies et frais judiciaires seront évitées », explique le président de la FPC, François Lemay. « Nous croyons toujours que la Loi 15 va à l’encontre des lois qui nous régissent. Toutefois, nous souhaitons trouver une solution qui permettra également le retour d’un climat de travail harmonieux   », poursuit M. Lemay.

Cette proposition de règlement constitue une première au Québec afin d’éviter les effets néfastes de la Loi 15 sur les régimes de retraite. En effet, la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) recommandait récemment à ses membres de créer un régime de retraite propre à ceux-ci en vertu duquel les engagements financiers des municipalités seront ceux négociés.  Le communiqué de presse entourant cette annonce est disponible sur le site web de la FPMQ au lien suivant : voir le communiqué.

« Les policiers de Châteauguay sont parmi les plus lourdement touchés par la Loi 15. Leur proposition est constructive puisqu’elle permettrait d’éviter potentiellement des millions de dollars en frais juridiques et en dédommagement  », rappelle le vice-président de la FPMQ, Paulin Aubé.

« Dans le cadre du renouvellement de notre contrat de travail avec la municipalité, nous avons espoir que cette proposition permettra de faire progresser la négociation », termine M. Lemay.

À propos de la Fraternité des policiers de Châteauguay

La Fraternité des policiers de Châteauguay regroupe 120 policiers et policières. Des membres desservent les municipalités de Châteauguay, Saint-Isidore, Mercier, Léry et Beauharnois. La Fraternité est membre de la FPMQ.

À propos de la FPMQ

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec est un regroupement d'associations syndicales composées d’environ 4 500 policiers et policières municipaux de la province, dont la Fraternité des policiers de Châteauguay.

Dossier de presse


Article de La Presse : Les policiers de Châteauguay proposent de gérer eux-mêmes leur régime de retraite

Article de Radio-Canada : Régimes de retraite : les policiers de Châteauguay proposent d'assumer tous les risques

Article du Soleil de Châteauguay : Les policiers veulent prendre le contrôle de leur régime de retraite

Vidéo explicative de la FPMQ : Voir la vidéo

Actualités

Les élus de Mont-Tremblant ont perdus la confiance de leur population !

12 décembre 2019

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) est extrêmement déçue que les élus de Mont-Tremblant aient décidé d’aller de l’avant avec le transfert de leur desserte policière à la Sûreté du Québec. En prenant cette décision, le maire, Luc Brisebois, les conseillères, Mélanie Matte, Sylvie Vaillancourt et Roxanne Lacasse, les conseillers, Pierre Labonté, Joël Charbonneau, Danny Stewart, François Marcoux et Pascal de Bellefeuille, ainsi que les élus de Lac-Tremblant-Nord ont perdu toute leur légitimité de siéger à l’Hôtel-de-Ville au nom de leur population.

Lire la suite

Nous avons confiance que les élus de Mont-Tremblant se rangeront derrière leur population !

9 décembre 2019

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) attend avec impatience la décision des élus de Mont-Tremblant quant au projet de destruction de son service de police communautaire, et est convaincue que ceux-ci prendront la bonne décision. À travers la province, les villes se mobilisent derrière leurs polices municipales de qualité, en demandant l’octroi d’un financement équitable des services de police. À Mont-Tremblant c’est la population qui s’est portée à la défense de sa police en se prononçant en faveur du maintien de sa police municipale de proximité. Il ne reste plus qu’aux élus de Mont-Tremblant de choisir de quel côté ils souhaitent se ranger.

Lire la suite

Les Villes veulent un financement de leur police municipale !

5 décembre 2019

La Fédération des policiers et policières municipaux du Québec (FPMQ) tient à féliciter les villes à travers le Québec qui se mobilisent au nom de leurs citoyens pour un juste financement de leurs polices municipales. Dans les dernières semaines, les élus de Châteauguay, Saint-Jean-sur-Richelieu et Saint-Jérôme ont tous pris la parole afin de demander que Québec considère la capacité de payer de leurs citoyens et assure l’équité dans le financement des services de police.

Lire la suite